Quelque chose en moins









Tu me manques comme le désastre d'un pal mal planté dans un foie 
 Tu me manques comme une pluie qui ne tomberait qu'à l'envers 
Tu me manques comme un monde sans rouge 
Tu me manques comme un vaisseau battant le pavillon du choléra
Tu me manques comme le jour où aucune fougère n'a résisté à l'incendie
Tu me manques comme un éléphant africain pris dans sa propre masse
Tu me manques comme une empreinte radioactive sur le sable d'une plage évacuée
Tu me manques comme une symphonie que personne n'aurait su commencer à écrire
Tu me manques comme une pendaison bâclée aux branches d'un bougainvillier,  un soir








Mai 2015