Dépôt de Bilan












C'est l'heure
Le décompte a été poussé jusqu'à sa limite
Plus rien ne vibre
Il faut bien voir
Au-dedans des vieilles missions obligées, au-delà des rêves enracinés
Ce qui est plus ou moins vaquant
Dans la paume de la main
  
Le travail n'a pas porté ses fruits
La coupe pourrait être pleine du jus des efforts
Elle ne l'est pas
Je suis condamnée à ma propre portance
Sans but autre
Que de couvrir ce qui fût
D'une indifférence dont je ne connais rien


Et dans ce soir je parle au mur
Peu sûre qu'il puisse entendre ma voix
Je me penche et me dis
Voilà
C'est l'heure de savoir
Et je sais
Je continuerai d'aller, c'est possible
Mais le radeau des vœux passés
S'est échoué










Septembre 2015